Jeune pâtissier propriétaire de 26 ans, Romain Coupeaux a ouvert il y a deux ans sa pâtisserie-salon de thé à Lausanne, où il propose de délicieuses et ravissantes créations. Rencontre avec cet expat-pâtissier français et découverte de ses desserts.

Après avoir passé ses trois années de BEP Pâtisserie au Ceproc (2006-2009) en formation chez Gérard Mulot aux côtés de Matthieu Lacroix, Romain effectue une année de mention complémentaire chez Ladurée, sous l’aile de Bertrand Bernier. En 2010, il exécute ses deux années de BTM Pâtisserie dans le le luxueux hôtel parisien Le Meurice auprès de Camille Lesecq, avec Cédric Grolet et Maxime Frédéric (respectivement aujourd’hui Chef Pâtissier du Meurice et Chef Pâtissier de l’Orangerie). Riche de ses expériences dans ces belles maisons parisiennes, Romain rêve de voyage à l’étranger et rejoint en 2013 sa maman architecte d’intérieur à Lausanne, en Suisse, où elle s’était installée quelques temps plus tôt. Il endosse pendant un an le rôle de Chef Pâtissier au Château d’Ouchy au bord du lac Léman avant d’ouvrir en 2014 sa propre pâtisserie-salon de thé à son nom, Romain C.

Décoré par sa maman de meubles vintage des années 50, 60 et 70 qu’elle a chiné, et de tapisseries imprimées, le salon de thé de Romain est semblable à un salon confortable. Le beau comptoir vitré en marbre clair exposant les pâtisseries de Romain trône dans la salle et accueille les clients dès le palier qui, une fois entrés, lèvent les yeux sur le lustre au dessus illuminant de mille feux.

meuble vintage

Salon de thé
© Géraldine Martens

tete de cerf murale

Salon de thé
© Géraldine Martens

Dans son petit laboratoire, situé derrière la petite cuisine ouverte d’au dessus du comptoir, Romain réalise seul ses pâtisseries. Il en expose de 7 à 9 sortes qu’il renouvelle régulièrement ; hormis l’éclair tout chocolat, son best-seller qu’il ne peut retirer au vu de son incroyable succès (amplement mérité). Ses pâtisseries sont esthétiquement ravissantes et gustativement très peu sucrées, tout en restant pour autant gourmandes. Romain privilégie la qualité et travaille de façon raisonnée. En effet, tous les fruits travaillés sont bio, frais et de saison. Il se fournit chez son maraicher au marché bio de Lausanne et chez M. Bourquin, un petit producteur laitier fromager situé à Renen. Un culte du bien et du bon qui se relève dans le goût.

Éclair Tout Chocolat

Le voici, son best-seller. Bien dodu, épais, et garni à souhait. Il se compose d’une pâte à choux au cacao recouverte d’un craquelin cacao, généreusement garnie de crémeux chocolat d’origine Vénézuela Maracaibo 65% et décorée d’une feuille en chocolat. Avis aux amateur d’intensité chocolatée, ce classique incontournable se déguste en un éclair !

Éclair Chocolat

Éclair Chocolat
© Géraldine Martens

Saint Honoré

Habituellement garni de crème pâtissière, de crème chantilly et de caramel sur les choux, le Saint Honoré de Romain se retrouve aérien, allégé, coloré et au fruit. Il se compose d’un socle de pâte sablée surmonté de quatre boules de pâte à choux avec craquelin vert, garnies d’une compotée de Granny Smith et d’une ganache montée à la verveine. Des fines lamelles de pomme fraîche décorent cette pâtisserie classique remise au goût du jour.

saint honoré original

Saint Honoré
© Géraldine Martens

Tarte Fraises Coquelicot

Rouge flamboyant et aussi resplendissante qu’un bouquet, cette tartelette se constitue d’une pâte sablé breton surmontée d’un crémeux coquelicot et d’une compotée de fraises, puis généreusement garnie de fraises fraîches bio du marché Suisse et joliment saupoudrée de poudre d’argent pour le côté paillette.

tartelette fraise

Tarte Fraises Coquelicot
© Géraldine Martens

Vegan

Sans gluten, sans œuf, sans lactose, cette pâtisserie vegan, unique dans la vitrine ne comprend dans sa recette que beaucoup de tolérance pour les intolérants. Ce « Vegan », aux saveurs exotiques, se compose d’une mousse coco, d’un crémeux mangue et d’une compotée de fruit de la passion, le tout sur un sablé reconstitué à la noix de coco. Belle prouesse pour un pâtissier que de proposer une telle création avec un résultat comme celui là.

pâtisserie vegan

Vegan
© Géraldine Martens

Cerise Yuzu

Cet entremet rouge velours est disponible au format individuel et à partager comme ci dessous. Sous son enveloppe de velours rouge, il se structure d’une pâte sablée rouge, d’un biscuit dacquoise, d’une compotée de cerises fraîches du marché bio, et d’une ganache montée au yuzu. Sur le dessus, une ribambelle de cerises fraîches sur un nappage cerise conduit à une pointe de feuille d’or.

gateau cerise

Cerise Yuzu
© Géraldine Martens

Tarte Citron

Bien que toute simple, cette tarte citron ne démérite pas son goût bien prononcé comme si l’on croquait dans le fruit pur. Constituée d’une pâte sablé breton au zestes de citron vert, d’un crémeux citron jaune avec un cœur de confit au citron vert et d’un nappage citron vert, cette pâtisserie s’équilibre entre l’onctueux, le sablé, et l’acidulé.

tarte citron sans meringue

Tarte Citron
© Géraldine Martens

Tarte Chocolat

Tout comme l’éclair chocolat, la tarte chocolat de Romain fait enchante les amateurs gourmands de cacao corsé. Architecturalement parlant, elle se structure d’un socle de pâte sablée au cacao, d’un fin disque de chocolat noir, d’un crémeux chocolat noir Vénézuela Maracaibo 65%, d’un glaçage au cacao, et se termine par du grué de cacao saupoudré sur le dessus, pour donner – en plus d’une texture et d’un goût supplémentaires – du relief au visuel. Du chocolat en plusieurs textures en une bouchée.

tarte chocolat intense

Tarte Chocolat
© Géraldine Martens

Macaron

Visuellement dans l’esprit d’une des fameuses pâtisseries du Meilleur Pâtissier du Monde, cette ravissante création de Romain se diffère de cette dernière par son goût bien à elle. Elle se construit de deux coques de biscuit macaron amande teintées rose pastel, avec à l’intérieur une ganache montée à la vanille, une compotée de framboises, et une couronne de framboises fraiches. Gourmande et légère, on en mangerait par pair.

macaron framboise

Macaron
© Géraldine Martens

Vanille Caramel

Disponible uniquement en entremet à partager, cette création originale et surprenante visuellement, par ses majestueuses feuilles de caramel en décor comprend tout ce qu’il existe de plus gourmand : de la vanille et du caramel. Sous sa roble blanche de velours, se dresse une mousse à la vanille du Mexique, un biscuit dacquoise à la vanille, et un cœur de caramel onctueux à la fleur de sel. Vous êtes sûr que vous voulez le partager ?

gateau caramel

Vanille Caramel
© Géraldine Martens

Si la maman est architecte d’intérieur, le fils est architecte du goût et des saveurs. Une certaine complicité émane des deux et donne au salon de thé, une l’atmosphère chaleureuse de logis familier. En plus des pâtisseries à déguster sur place ou à emporter, des viennoiseries et cakes sont disponibles dès le petit-déjeuner, puis une petite offre salée est proposée le midi avec des quiches et salades du jour en fonction du marché, et un copieux brunch est servi tous les dimanches. Fermeture le lundi. Vous n’iriez pas en Suisse le weekend prochain par hasard ?

Romain. C
Avenue de Béthusy 19, 1005, Lausanne
FacebookInstagram

Ecrit par geraldinemartens

Rédactrice-Photographe et Community Manager dans la Gastronomie et la Pâtisserie.