En plus d’être Lundi de Pentecôte – soit un jour férié – le lundi 16 mai est aussi la Saint-Honoré. En hommage au Saint Patron des boulangers et pâtissiers qui créa vers 1850 cette pâtisserie éponyme, voici une sélection de 5 adresses parisiennes pour se délecter d’un délicieux Saint-Honoré.

Grand classique de la pâtisserie française, le Saint-Honoré a été inventé vers 1850 chez Chiboust, la plus célèbre pâtisserie parisienne de l’époque. Auguste Jullien, le jeune chef pâtissier de la maison, le conçut d’abord sous forme d’une grosse brioche garnie de crème pâtissière.

Lorsqu’il fonda sa propre pâtisserie-boutique, il changea entièrement la recette. En effet, il réalisa un fond de pâte brisée recouvert sur le pourtour d’une couronne de pâte à choux, et garni de crème Chiboust – un mélange de crème pâtissière et de meringue italienne.

Aujourd’hui, les pâtissiers ont adapté cette pâtisserie traditionnelle au goût de l’époque, c’est à dire moins copieuse. La pâte feuilletée remplace la brisée, et la crème Chiboust se retrouve remplacée par une couche de crème pâtissière vanille recouverte de crème Chantilly. Le « Saint-Ho » dit-on aujourd’hui.

Le Meurice

Quelle est la meilleure façon de profiter de son jour férié ? Le passer dans un palace. Confortablement installé Dans la somptueuse salle du Dali, profitez de l’excellent teatime du très talentueux Chef Pâtissier Cédric Grolet. Il est considéré à très juste titre comme étant le meilleur de Paris. En dehors de la formule du teatime, composé d’une boisson chaude, d’un assortiment de finger sandwichs, de scones maison avec clotted cream et confitures et de gourmandises de Cédric Grolet & petits désirs de Christophe Robin, des pâtisseries françaises individuelles sont également à la carte, notamment le Saint-Honoré. L’avantage avec les palaces, c’est qu’ils restent ouverts et que le service est impeccable.

Le Meurice – 228 Rue de Rivoli, 75001 Paris

teatime cedric grolet

Saint Honoré – Le Meurice
Crédit Photo : © Géraldine Martens

Stohrer

Stohrer, la plus ancienne pâtisserie de Paris. Fondée en 1730 par Nicolas Stohrer, l’inventeur du baba au rhum, Stohrer est aujourd’hui un monument historique pour la Pâtisserie avec un grand P. Temple de la pâtisserie classique et traditionnelle, elle est des seules boutiques à proposer aujourd’hui des gâteaux d’époque tels que l’Ali-Baba, le puits d’amour ou encore la religieuse à l’ancienne. Honneur sur la tradition dans la modernité, Jeffrey Cagnes – le Chef Pâtissier actuel – réalise ces grands classiques avec une certaine maîtrise. Le Saint-Honoré est un illustre exemple. Située dans une des rues les plus commercantes de Paris, surtout en commerces de bouche, la Maison Stohrer est ouverte tous les jours jusqu’à 20h30.

Stohrer – 51 rue Montorgueil, 75002 Paris

poche a douille

Saint Honoré – Stohrer
Crédit Photo : © Géraldine Martens

Mandarin Oriental

À l’heure du thé, le Bar 8 du Mandarin Oriental propose à la carte leur sélection de pâtisseries de leur Cake Shop. Situé dans la rue portant le fameux nom de ce Saint Patron, l’hôtel Mandarin Oriental se devait de proposer des pâtisseries françaises Haut de Gamme, dont le Saint-Honoré. Composé de pâte feuilletée et pâte à choux fourrée à la crème pâtissière avec un soupçon de vanille et de caramel, ce grand classe se retrouve également décliné au Cake Shop en 5 parfums inédits. À découvrir…

Mandarin Oriental – 251 rue Saint-Honoré, 75001 Paris

dessert thierry marx

Saint Honoré – Mandarin Oriental
Crédit Photo : © Géraldine Martens

La Pâtisserie des Rêves

Depuis juillet 2014 La Pâtisserie des Rêves possède son espace au 3ème étage de cette institution parisienne. Ce ravissant salon de pâtisserie agencé dans une rotonde et entièrement vitrée avec Paris comme décor propose une jolie offre salée et – bien évidemment – des spécialités sucrés signées Philippe Conticini.  Le Saint-Honoré fait parties des plus grands classiques de La Pâtisserie des Rêves. Construit en forme de pavé, le Saint-Ho de Philippe Conticini permet d’avoir l’ensemble des textures et des saveurs à chaque bouchée. L’ ouverture exceptionnelle du BHV lundi 16 mai de 9h30 à 20h à de quoi attirer les gourmands en plein shopping.

La Pâtisserie des Rêves au BHV – 52 Rue de Rivoli, 75004 Paris

la patisserie des reves bhv

Saint Honoré – La Pâtisserie des Rêves
Crédit Photo : © Géraldine Martens

Gérard Mulot

Installé à Saint-Germain-des-Près depuis 1975, Gérard Mulot fait partie de ces pâtissiers qui font honneur à la pâtisserie boutique de quartier et à la pâtisserie française. Sa qualité et son classicisme sont exemplaire. Très tôt le matin, les Germanopratins et autres passants peuvent déjà sentir les bonnes odeur qui se dégagent de l’intérieur. Dans son magasin, Gérard Mulot propose macarons, chocolats, tourtes, spécialités aux fruits et grands gâteaux aériens dont le Saint Honoré. Et la bonne nouvelle, c’est que la boutique reste ouverte le lundi 16 mai !

Gérard Mulot – 76 rue de Seine, 75006 Paris

patisserie classique

Saint Honoré – DR Gérard Mulot

Ecrit par geraldinemartens

Rédactrice-Photographe et Community Manager dans la Gastronomie et la Pâtisserie.