Palettes de couleurs, de textures, de saveurs… Les nouvelles créations de chez Gâteaux Thoumieux laissent penser que Ludovic Chaussard est en réalité un artiste peintre de la pâtisserie. Découverte des alléchantes pâtisseries de ce chef talentueux de la rue Saint-Dominique, qui séduisent aussi bien en vitrine qu’exposées sur la toile.

Éclair citron vert-basilic

Référence de la pâtisserie française, l’éclair est généralement associé aux classiques parfums de chocolat, café ou encore caramel beurre salé. Pourtant cette pâtisserie longiligne composée d’une pâte à choux garnie puis recouverte d’un glaçage, est déclinable à l’infini. Chez Gâteaux Thoumieux, Ludovic Chaussard s’amuse avec ces déclinaisons. Actuellement, celui qu’il propose est aux fraiches saveurs de citron vert, basilic et chocolat blanc. La pâte à choux est parfaitement cuite, bien dorée et nullement détrempée. L’éclair est généreusement garni d’un doux et soyeux crémeux de ces saveurs printanières. Pris d’assaut par la fraicheur et la gourmandise qui émanent, cette pâtisserie se déguste tenue entre le pouce et l’index, et à la vitesse de l’éclair.

citron basilic

Éclair citron vert-basilic
Crédit Photo : © Géraldine Martens

Exotiqua

Biscuit dacquoise coco-citron vert, mangues pochées dans un caramel exotique de mangue et passion, crémeux yuzu, et mousse coco enrobée d’une meringue italienne. Cette toute nouveauté de Ludovic Chaussard intitulée Exotiqua est une invitation au voyage vers des horizons exotiques. Avec ce temps sur le pays, il est préférable d’assouvir sa gourmandise. La construction du dessert offre à chaque bouchée, différentes textures et saveurs qui s’harmonisent avec finesse. De la douceur de la mousse coco et de la meringue italienne, au craquant-moelleux du biscuit, en passant par la mâche exotique des doux morceaux de fruit… Et soudain la prompte puissance mais non violente du yuzu dans le crémeux fait son apparition en bouche, sans pour autant l’emporter sur le goût.

gateau exotique

Exotiqua
Crédit Photo : © Géraldine Martens

Isabella

Vêtue d’une dacquoise aux amandes et aux noisettes, d’un crémeux aux noisettes du Piémont, d’une feuille de chocolat au lait Valrhona et d’une crème mousseline au café, Isabella est la plus belle pour aller danser (ou plutôt la plus délicieuse pour se faire déguster). Avec sa surface ceinturée par des pépites de streusel, et décorée par quelques éclats de noisettes torréfiées et caramélisées, cet entremet au prénom féminin est définitivement la caricature de la gourmandise sur talons aiguilles.

gateau noisette

Isabella
Crédit Photo : © Géraldine Martens

Mariela

Le « Mariez la » ? Non, Mariela. Mais devant cet entremet chocolat du Venezuela, crémeux vanille de Tahiti, praliné amande et biscuit cacao fleur de sel, la seule réaction qui puisse surgir est « épouse moi ! ». Par cette création, Ludovic démontre sa maitrise de l’équilibre en termes de saveurs mais aussi dans l’esthétisme -puisqu’en effet – un gâteau se dévore d’abord par les yeux à travers la vitrine. Visuellement, le Mariela frôle la perfection, il est parfaitement rond, parfaitement glacé d’un glaçage parfaitement brillant, puis parfaitement encerclé une fine bande de chocolat. Afin de contrebalancer cette perfection trop sage, Ludovic pare le dessus de deux crèmes chantilly – une vanille l’autre chocolat au lait – et de morceaux de sponge cake cacao, qu’il dispose sans réfléchir, juste harmonieusement. Libre coup de pinceau (de cuillère), jolie tâche sur toile (de chocolat). Bravo l’artiste.

gateau chocolat

Mariela
Crédit Photo : © Géraldine Martens

Tarte chocolat Cuba

Composée d’une dense, généreuse et intense ganache au chocolat Cuba 70% disposée sur un sablé cacao et fleur de sel fin et friable, avec une onctueuse chantilly chocolat au lait, cette tarte au chocolat est d’une élégance… Et pourtant, elle est la représentation diabolique de la décadence. Gourmande et longue en bouche ; texturée, subtilement salée et légèrement amère… Dieu que cette tarte a du caractère ! Surmontée d’un onctueux trait de chantilly chocolat lait et de fines feuilles de chocolat noir, Madame la tarte chocolat Cuba s’avère être le diable en petite robe noire.

sablé chocolat fleur de sel

Tarte chocolat
Crédit Photo : © Géraldine Martens

Gâteaux Thoumieux
58 rue Saint-Dominique 75007 Paris
Facebook  Instagram

Ecrit par geraldinemartens

Rédactrice-Photographe et Community Manager dans la Gastronomie et la Pâtisserie.