À l’occasion de la fête de Pâques, le pâtissier-chocolatier Matthieu Bijou a créé trois ravissantes petites figures en chocolat, bien exposées dans son nouvel écrin parisien.

À la découverte de sa boutique de chocolat lors de son ouverture, en novembre dernier, Matthieu Bijou avait montré sa nature perfectionniste. Dans son petit écrin parisien, le pâtissier-chocolatier ne propose qu’une sélection de vingt sortes de bonbons. Dix-neuf bonbons noir, lait, pralinés et ganaches confondus et un bonbon éphémère qui change de saveur tous les mois.

À leur arrivée, les clients se voient recevoir une carte type menu de restaurant avec une courte description de chaque bonbon, de sorte qu’ils puissent patienter si le vendeur est occupé mais aussi d’être aiguillé dans leur choix.

Matthieu joue la transparence la plus totale avec ses chocolats. L’essence même du bonbon s’exprime entièrement en bouche et peut se deviner à la lecture de son intitulé. Par exemple le « Mistral » – en référence à la ville de Marseille – est une ganache à l’anis surmontée sur un confit de griotte.

Pour les fêtes de Pâques, Matthieu garde la même thématique d’assimiler une couverture de pays avec ses figures en chocolat. Il a réalisé en effet trois délicieux personnages qui amuseront à coup sûr les enfants, et séduiront les palais des petits et grands.

Il y a donc le cactus, en chocolat de couverture du Mexique, l’Hippopotame en chocolat de couverture du Ghana et le Bonsaï, en chocolat de couverture du Mekong. Ces trois sujets sont vendus garnis au prix de 38€ l’unité.

Les petits œufs pralinés qui les garnissent – et qui se vendent également à part – sont d’une qualité et d’une gourmandise rares ! Le gris foncé est un intense praliné au grué de cacao, le gris clair est un incroyable praliné aux deux sésames et le jaune est un délicieux praliné au maïs. Enfin les deux derniers – dits classiques – sont des pralinés cacahuètes amande et noisette avec un enrobage noir et lait. Tous ont du caractère et une longueur en bouche. Ils sont à la fois fins, texturés et gourmands.

Si ces goûts là peuvent paraitre complexes pour un enfant, Matthieu répond avec aisance qu’il est naturel d’éduquer leur palais dès leur plus jeune âge. Il a raison, d’ailleurs, il racontait qu’une jeune habituée revenait très régulièrement pour le même bonbon de couverture noir.

Bien qu’encore jeune dans le quartier, Matthieu affirme son identité à travers sa boutique et s’exprime dans ses chocolats. Si cette adresse se fait encore discrète sur la scène parisienne, elle n’en dégorge pas moins de pépites et a le mérite de briller. À découvrir pour ceux qui ne l’ont pas encore fait.

paques chocolat

Le Cactus
Crédit Photo : © Géraldine Martens

chocolat pour enfant

L’Hippopotame
Crédit Photo : © Géraldine Martens

animaux chocolat

Crédit Photo : © Géraldine Martens

chocolat fourré

Le Bonsaï
Crédit Photo : © Géraldine Martens

oeufs chocolat praliné

Les Œufs
Crédit Photo : © Géraldine Martens

Horaires d’ouverture : mardi 13h-19h / mercredi-samedi 11h-19h / dimanche 11h-17h

Matthieu Bijou
28 rue Charlot 75003 Paris
FacebookTwitter

Ecrit par geraldinemartens

Rédactrice-Photographe et Community Manager dans la Gastronomie et la Pâtisserie.

emploi hôtellerie restauration